Dimanche 18 Novembre 2018
logo emmaus 43

ET VOUS QU'EN PENSEZ-VOUS ?Un regard nouveau sur des problèmes de société.


EMMAÜS HAUTE-LOIRE touché par les mesures gouvernementales
Un projet innovant d'accompagnement des salariés

Emmaüs Le Puy en Velay œuvre depuis plusieurs décennies auprès des personnes les plus démunies tout d’abord en local mais également en France et dans le monde.

Fortes d’un projet innovant d’accompagnement des salariés en contrats aidés, les deux structures Emmaüs du Département (l’association Emmaüs 43 et la SCIC Emmaüs Environnement) salarient en 2017 35 personnes en contrats CUI CAE ou en Emploi d’Avenir, pour un besoin d’environ de 50 postes par année.

Fortes d’un projet de développement local elles n’ont pas demandé leur habilitation en SIAE (Structure d’Insertion par l’Activité Economique) pour ne pas venir perturber les équilibres financiers déjà précaires des structures actuelles de l’IAE. Pour autant, elles conduisent une politique d’accompagnement de qualité en portant un projet d’insertion spécifique appuyé par une Conseillère d’Insertion Professionnelle à plein temps.

Fortes de leurs partenariats et de leur travail en réseau, nos deux structures interviennent dans le traitement des déchets et surtout sur le volet réemploi de cette gestion. Ce sont pour 2016 quelques 1000 tonnes collectées, triées, valorisées qui soulagent la gestion des collectivités qui verraient, sans nos activités, ces 1000 tonnes venir grossir les flux dans les déchèteries.

Emmaüs43 accueille les dons en apports volontaires plus de 300 jours par an sur le site principal de Taulhac, Emmaüs Environnement accueille les usagers plus de 350 jours par an sur les 4 déchèteries de l’agglomération du Puy en Velay. Nous réalisons plus de 1000 ramasses au domicile des donateurs sur l’ensemble du département, nos structures se sont professionnalisées en terme technique, mais ont voulu porter un projet social fort par une autre insertion en complément des outils de l’IAE.

Nos activités conduisent toutes, d’abord, à la valorisation…des hommes et des femmes à qui nous proposons un contrat de travail. Vient ensuite le projet ambitieux de valoriser le maximum d’objets et de matières.

Le processus est complexe, mais ne nous rebute pas. Nous faisons cohabiter et surtout travailler ensemble des bénévoles, des salariés, des salariés en insertion, des stagiaires, des services civiques, des personnes sous mains de justice pour atteindre nos objectifs.

Le non renouvellement de contrats aidés, et l’accès à de nouveaux contrats de remplacement met en péril l’accompagnement des personnes en difficultés, ce qui est le plus préoccupant.

Notre projet spécifique d’accompagnement prend le parti de construire prioritairement et durablement une bonne estime de soi, une bonne confiance en soi, leviers pour, en toutes circonstances, être en capacité d’acquérir les compétences attendues en entreprise. Ce projet échafaudé depuis 2 ans nécessite non seulement le maintien des accès aux contrats aidés mais également un renforcement de nos soutiens par des dispositifs adaptés.

Cela représente dans un premier temps pour nos structures, 13 contrats qui n’auront pas la possibilité d’être renouvelés. 

Le Puy en Velay, le 30 août 2017

La Présidente d’Emmaüs 43,    Le Président d’Emmaüs Environnement
      Laurence Perrazi                                      Jean Marc Broc