Dimanche 18 Novembre 2018
logo emmaus 43

QUI SOMMES-NOUS ?“Il ne faut pas attendre d'être parfait pour commencer quelque chose de bien.” Abbé Pierre


L'HISTOIRE D'EMMAUS
Toute une vie marquée par le don de soi.

Henri Grouès, dit l’abbé Pierre, né le 5 août 1912 à Lyon et décède le 22 janvier 2007 dans le 5ème arrondissement de Paris. Prêtre catholique français de l'Ordre des Frères mineurs capucins, il est tour à tour, résistant, puis député jusqu'en 1951. Il fonde le mouvement Emmaüs dès 1949 à Neuilly-Plaisance.

Engagé en politique, il est élu député de Meurthe-et-Moselle le 21 octobre 1945 sous l’étiquette du MRP (Mouvement Républicain Populaire), bien qu’il se définisse comme un "indépendant élu à la tête de la liste MRP". 

Durant ses trois mandats, l’abbé Pierre est particulièrement engagé dans la défense des Résistants, la promotion des idées fédéralistes et milite pour l’objection de conscience. Il s’éloigne peu à peu du MRP dont il démissionne en 1950 pour protester contre la violence de la répression policière lors d’une grève, et crée avec quelques autres députés le groupe de la Gauche indépendante. Il se représente le 17 juin 1951 mais n’est pas réélu, sans pour autant en éprouver de véritable amertume.

L’automne 1949, l’abbé Pierre est appelé près de Georges, ancien bagnard désespéré qui a tenté de se suicider. "C’est alors qu’Emmaüs est né. Parce que, sans réflexion, sans calcul, j’ai fait pour ainsi dire le contraire de la bienfaisance". En décembre 1949, quelques jours avant Noël, l’abbé Pierre recueille la première famille, expulsée de son logement. En octobre 1950, il inaugure avec ses compagnons leur première construction avec permis de construire ; il achète un autre terrain pour de nouvelles constructions.

A l’occasion d’un reportage, l’abbé lance à la radio l’idée de la campagne des "billets de cent francs". Le 31 janvier, le premier "centre fraternel de dépannage" ouvre rue de la Montagne-Sainte-Geneviève à Paris, suivi d’un second à Courbevoie.

Le lundi 1er février 1954 au matin, apprenant qu’une femme, expulsée l’avant-veille de son logement, est morte de froid dans la rue, il rédige avec son ami Georges Verpraet, journaliste parlementaire, l’appel qui sera lu d’abord sur Paris-Inter, puis par les deux hommes sur Radio Luxembourg le midi même.

Biographie de l'Abbé Pierre : en savoir plus


L'ABBE PIERRE

logo emmaus 43



logo emmaus 43


EMMAUS dans le Monde



LIENS AVEC EMMAÜS


puce Emmaus International

emmaus international

puce Emmaus France

emmaus france

puce Emmaus Environnement

emmaus environnement

puce Emmaus Solidarité

emmaus solidarité